les GTI de chez Peugeot

Elles nous ont fait rêver quand nous étions petits et elles sont devenues de véritables trésors de Youngtimer qui s’arrachent à prix d’or aujourd’hui!

Question N°1 : Savez-vous chez quel constructeur apparaît la désignation GTI? Fiat / Maserati / Volkswagen ou Opel…

Réponse : Maserati … La dénomination « GTi » fut inaugurée par Maserati dès les années 60. En effet, La 3500 GT est mue par un moteur essence 6 cylindres en ligne à deux arbres à cames en tête et double allumage. L’alimentation s’opère tout d’abord par des carburateurs Weber avant d’être remplacés en 1960 par des injecteurs Lucas offrant 15 ch supplémentaires d’où la désignation par GTI.

Question N°2 : Quelle est la première Peugeot GTI? La 205… La 505… La 309…ou La 305

la première Peugeot GTi, c’est la 505 GTi … lancée fin 1983. Cette berline à propulsion est animée par un quatre-cylindres 2,2L 8s à injection développant 130ch. Proposée également en break, la 505 GTi est commercialisée jusqu’en 1989. C’est en 1984 que Peugeot lance la 205 GTi avec un moteur 1,6L de 105ch.

Question N°3 : Quelle est la dernière année de production de la 205 GTI? 1989…1992 …1994 ou 1996…

La 205 GTI tire sa révérence en 1994 après avoir été déclinée en cabriolet CTI 1,6L puis perd, malheureusement, 8ch en version 1,9L avec l’arrivée du catalyseur.

Question N°4 : Quelle était la puissance de la 604 GTI qui coiffait la gamme Peugeot en 1984?115…130…155 ou 180 Chevaux…

Réponse : 155 ch … Cette version « GTI » de la berline reçoit le V6 PRV avec une cylindrée de 2,8 Litres. Le succès n’est pas au rendez-vous et la 604, sur le marché depuis 1976, disparaît du commerce en 1986.

Question N°5 : A combien d’exemplaires va s’écouler la 205 GTI? 80 000 … 100 000 … 200 000 ou 300 000 exemplaires

Moins chère et plus légère que sa devancière la Golf GTI, la bombinette va s’arracher à près de 300 000 exemplaires pendant ses dix ans de carrière. Un record qui ne sera jamais approché par ses nombreuses descendantes, ni par aucune autre sportive française. C’est une aubaine pour un constructeur français qui avait un pied dans la tombe à cette époque…

Question N°6 : Quel est le nom du designer de la 205? Pininfarina… Ghia… Gérard Welter ou Heuliez

Réponse : Gérard Welter… Il est engagé au style Peugeot en 1960 à 17 ans et il y passera toute sa carrière. Il travaille sur tous les modèles de la marque mais sa réussite la plus spectaculaire est de son propre aveu la Peugeot 205, qui marque une rupture et est un vif succès.

Question N°7 : Quel est le nom de la célèbre écurie que fonde Gérard Welter parallèlement à ses activités chez Peugeot? WR, WM, TWR ou WRT…

Gérard Welter, le designer de la 205, co-fonde avec Michel Meunier, la société WM en 1969 qui conçoit et construit des voitures pour les courses d’endurance. L’écurie engage des voitures aux 24 Heures du Mans de 1976 jusqu’en 1989.

Question N°8 : Quel type de record aux 24H du Mans détient la WM P88 construite par Gérard Welter?Le record du tour… Le record de vitesse… le record de kilomètres parcouru durant la course ou le record de vitesse sur un tour en course la plus élevée?

Réponse: le record de vitesse…  407 km/h (la légende veut plutot que ce soit 405 km/h pour commémorer le lancement de la Peugeot 405). La WM P88 N° 51, pilotée par Roger Dorchy, bat donc le record détenu par Porsche à 20h46 le samedi 11 juin 1988. Elle dispose du moteur V6 PRV Bi-turbo de 3.6 Litres. La P88 détient toujours ce record qui risque de rester éternel, car depuis 1990, la ligne droite des Hunaudières est entrecoupée de deux chicanes.

Question N°9 : Revenons aux GTI chez Peugeot… En quelle année sort la plus musclée des 309?1987…1989…1990 ou en 1993

Réponse : 1990… La 309 GTI 16 sort avec le moteur 1,9L 16s de la 405 Mi-16 fournissant 160ch. La 309 GTi disparaît du catalogue en 1993 après avoir vu sa puissance tomber à 122ch suite à l’arrivée du catalyseur.

Question N°10 : Quelle est l’appellation aujourd’hui de la plus sportive des Peugeot? PSE…PSI…MIE ou GTE 

Réponse : PSE … Peugeot écrit un nouveau chapitre de son histoire avec la 508 PSE. Ce nouveau suffixe est préféré au traditionnel « GTi » car il s’agit d’une voiture hybride rechargeable. Celle-ci fait appel à des nouvelles technologies tandis que le nom « GTi » est ancré dans le siècle dernier puisqu’il signifie « Grand Tourisme Injection » et symbolisait au départ le passage des carburateurs à l’injection tout autant que la sportivité…